18/03/2010

2 ans déjà!

Lara 2ans

18:07 Écrit par LO dans Pupilline | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : lara |  Facebook |

04/02/2010

Terrible Two!

Pour illustrer mon dernier post, je vous livre ici un extrait d'une chronique de Louis-Simon Ferland, sans aucun doute papa d'un gentil démon qui traite avec bcp d'humour les différentes crises d'un terrible two!

  • La crise du Non

    Il s’agit du niveau de départ de toute cette belle aventure! On commence par dire non, puis on ajoute les variantes. Non au bain, non au souper, non au lavage des mains, non au dodo… Avec l’expérience, on peut offrir des extras: coups de pieds, coups de poing, culbutes et pirouettes diverses pour échapper au contrôle des parents. Cette crise permet aussi de faire perdre un temps précieux aux parents pressés et de transformer une corvée de 30 secondes en épopée d’une demi-heure.

  • La crise hollywoodienne

    On joue la totale. On se jette par terre, on s’effondre, ruinés émotionnellement, abattus par la douleur insoutenable de se faire refuser un biscuit au chocolat avant le souper. Malgré tous les efforts artistiques, les parents ne croient pas souvent à notre détresse.

  • La crise molle

    Une méthode simple et efficace surtout quand les parents semblent pressés ou essaient de nous mettre des vêtements. On s’efforce alors de devenir aussi consistant que de la purée de pomme: impossible de tenir sur nos pattes.

  • La crise de l’idée fixe

    L’idée fixe en question peut-être une activité, une phrase ou une question anodine dont on ne peut se départir. À la base, l’idée n’a rien de bien méchant, mais répétée 412 fois en quelques minutes, elle produit son effet sur un parent exaspéré. Celui-ci use parfois de subterfuges afin de nous changer les idées, mais c’est peine perdue. Se termine habituellement par une autre crise, pigée au hasard.

  • La crise du Moi-Maintenant

    En tant que membre du «Terrible Two», nous sommes en droit d’exiger que tout nous soit dû, au moment où on le souhaite. Il est inutile de partager quoi que ce soit, pas même la télé avec les parents. Il n’est pas question non plus de nous faire patienter pour aucune raison lorsque l’on souhaite quelque chose. Toute infraction à cette règle nous permettra de hurler haut et fort notre indignation.

  • La petite révolte

    Une méthode éprouvée qui consiste à faire volontairement tout ce qui n’est pas permis, juste pour voir la réaction des parents. Les règles «on ne tape pas, on ne mord pas, on ne dessine pas sur les murs, on ne vide pas la baignoire sur le plancher de la salle de bain, etc.» sont vraiment agréables à outrepasser. Le mieux est encore de transgresser les consignes en regardant les parents dans les yeux, tout en arborant un magnifique sourire. Effet garanti.

  • La statue hurlante

    Une crise de base. Consiste à rester immobile, les mains contre le corps, les yeux fermés, et à pleurer en hurlant le plus fort possible jusqu'à ce que quelque chose survienne. La concentration est essentielle: on doit donner l’impression aux parents que notre vie est en jeu.

  • La honte publique

    Le truc est vieux comme le monde: profiter de la présence d’autres personnes pour décupler la portée de notre crise. Le centre commercial est un bon endroit pour s’y entraîner. On peut aussi agir en véritable diable devant la visite ou attirer l’attention sur nos mauvaises manières dans une réunion familiale. Le but étant de faire passer les parents pour des gens irresponsables.

  • La grève de la faim

    À l’heure des repas, les moyens de pression sont simples et directs. Refuser de manger et/ou exiger autre chose (préférablement sucré ou introuvable). Variante: il est particulièrement drôle de voir le visage des parents lorsqu’on refuse de manger ce qu’ils considèrent être notre mets préféré.

  • La ruse finale!

    Pour plus de succès, variez les plaisirs et parsemez vos journées de quelques bons moments. La confusion de vos parents n’en sera que plus grande.

"Comment réussir son «Terrible Two» - guide à l'usage des enfants de 2 ans" de Louis-Simon Ferland

18:21 Écrit par LO dans Pupilline | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : terrible two |  Facebook |

20/01/2010

Adieu Super Nanny

Je suis triste : je viens d'apprendre le décés de Super Nanny suite à un cancer.  J'avais toujours regardé ses émissions mais depuis peu, je les suivais de très près car je trouvais ses conseils judicieux et j'essayais de les mettre en pratique pour élever mon "terrible two"...

Je suis sûre qu'elle manquera aussi à nos charmants petits démons...

 

12:05 Écrit par LO dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : super nanny |  Facebook |

19/01/2010

Il est bien temps!

Dans mes bonnes résolutions pour 2010 figurait celle de reprendre l'écriture de ce blog plus régulièrement...  Voilà trois semaines que les agapes du réveillon sont digérées et je n'ai toujours pas eu le temps de rédiger le moindre petit billet...  même si l'envie de le faire me gratouille régulièrement!  Mais voilà, un petit monstre de 82 cms n'est pas toujours du même avis. 

Il faut bien se rendre à l'évidence : ma brindille est devenue un petit monstre, adorable, certes, mais un petit monstre quand même!  Mais il paraît que cette transformation est dans la normalité des choses : toutes les brindilles du monde entier, à l'approche de leur deuxième année, subissent cette métamorphose en un affreux petit démon bruyant, têtu, qui ne veut pas s'habiller en moins de 20 minutes, qui veut une banane quand on lui propose un kiwi, qui ne veut pas dire maman quand on lui demande (alors qu'elle le crie au petit matin...), qui veut aller sur le pot quand le lange est enfin mis après un quart d'heure de combat et le même temps de négociations , qui dit "oui" en faisant "non" de la tête ou qui  réclame son repas une fois qu'on l'a donné au chat, lassé par une demi-heure de palabres infructueux avec la demoiselle...  Voilà comment, de quart d'heure en demi-heure perdues, ma "terrible two" me tient un peu éloignée de ce PC !

Eh oui, cette métamorphose brindillesque a un nom : le “terrible two”. C'est, paraît-il, la première crise d’ado des enfants, qu'il s'agit d'une étape nécéssaire à leur developpement qui leur permet d’apprendre le “non” et de s’affirmer en tant que personne à part entière. Eh bien, je peux vous dire que ma petite adolescente tient bien son "non" et que, pour s'affirmer, elle s'affirme!!!

16:55 Écrit par LO dans Pupilline | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : terrible two |  Facebook |

28/12/2009

Joyeux Noël

Oui, je sais, je suis en retard... mais Joyeux Noël quand même !

Lara vous envoie plein de bisous pour l'occasion...

Noël 2009

 

16:04 Écrit par LO dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : noel |  Facebook |

17/12/2009

Réapparition

Bonjour à tous!

Me voilà de retour après six mois d'absence.  Six mois bien remplis.  Je ne vous expliquerai pas ici de long en large les événements qui m'ont tenue à l'écart de ce blog si longtemps.  Une terrible inondation, la maladie de quelqu'un de très proche et la disparition de Vanille n'ont pas favorisé mes élans littéraires...  Mais, à la veille de Noël, des envies de vous raconter à nouveau la vie dans la petite maison aux chassis bleus réapparaissent...

16:33 Écrit par LO dans blabla | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

14/06/2009

Bonne fête...

... à tous les papas !


Fete des peres

00:34 Écrit par LO dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : fete des peres |  Facebook |

27/05/2009

Orage, ô désespoir...

Mardi 2h30 du matin : il commence à pleuvoir...  Je me lève pour fermer la fenêtre entrebaillée... et là, le spectacle son et lumière commence.  Les arbres sont pliés en deux, les végétaux plaqués à terre, la serre du voisin s'envole à plusieurs mètres du sol... On entend des craquements, d'énormes sifflements, d'inquiètants vrombissements...  Le réseau électrique n'a pas résisté ; le ciel est blanc, presque sans discontinuer, pareil à la lumière stroboscopique d'une boîte de nuit...

Il est presque 3 heures, cela se calme enfin. A la peur succède l'inquiètude : la cheminée a-t-elle tenu, les tuiles ont-elles résisté, les voitures sont-elles intactes, dans quel état est le jardin??? Plus de peur que de mal : seul le jardin a souffert... Un bon nettoyage s'impose, des grosses branches sont cassées mais les frêles pensées ont résisté... et Lara ne s'est même pas réveillée...

20:00 Écrit par LO dans blabla | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : orage, vent |  Facebook |

Mot à mot

Mots

Unicks avait joliment intitulé son tableau "Nuage de mots"...  Si vous voulez créer le votre, c'est ici!

17:40 Écrit par LO dans Web | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : tableau, mot |  Facebook |

Mobilité... réduite!

La Belgique est un pays formidable ; plein de contradictions... Les belges vont dans l'espace et le même jour, les bus et les trains sont en grève...

D'où le célèbre dicton belge : "Plus loin tu t'en alleras, au mieux que ça ira!" Clin d'oeil

16:11 Écrit par LO dans blabla | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : train, transport, bus, espace |  Facebook |

13/05/2009

maladresse

Après les aventures du facteur qui ne savait pas lire (si je vous assure, il existe, je l’ai rencontré), les péripéties du facteur qui courrait plus vite que son ombre une fois le papier d’absence pour envoi recommandé glissé délicatement sous la porte (alors que nous étions présents bien sûr, sinon cela ne serait pas comique…),  après les voyages et détours du courrier pas assez affranchi pour être prior mais trop (affranchi) pour ne pas l’être (prior), (vous me suivez toujours ?), j’ai l’honneur de vous conter l’histoire du facteur qui ne connaissait pas la rue de la Loi.  Car il existe aussi, ce loyal et dévoué serviteur de la Grande institution surréaliste et rétrograde qu’est  la Poste belge.

 

Je m’explique : un facteur nous a renvoyé un courrier pour adresse inconnue.  Cette adresse est celle d’une grande institution belge, connue depuis plus de cent ans et située rue de la Loi.  Pour rappel, la rue de la Loi est une grosse artère bruxelloise, sans doute la plus importante où sont situés, en autres, le siège du gouvernement (au seize) et la Commission Européenne.  Mais cette rue a un gros défaut : elle change de code postal en plein milieu.  Horreur, malheur, j’ai choisi celui qui ne fallait pas : le mauvais.  Et donc, mon gentil facteur, tout perdu dans cette grande artère hostile, nous a renvoyé le maudit courrier plutôt que de le réaiguiller vers le bon trottoir.  Le retour de la missive a sans doute été très pénible car il a fallu dix jours (de diligence ?)  pour couvrir les soixante kilomètres jusque son expéditeur.

 

La prochaine fois, j’écrirai « wetstraat »… je pense que le courrier arrivera plus vite, mais je vais me taire, je risquerai de devenir désagréable !

 

Vous comprenez mieux pourquoi j’ai adhéré à un groupe sur Facebook qui s’appelle : « pourquoi je ne donnerai pas d’étrennes à mon facteur cette année.. »

05/05/2009

Petit futé bières belges

A vous qui cherchez un petit cadeau sympa pour la fête des pères toute proche, je vous file un tuyau "futé", le dernier bébé de l'Homme, sorti ce 4 mai :

 

PF Bières 2009

 

 

 

 

 

 

Plus d'infos sur :  http://hourtin.petitfute.be/ et http://www.neocity.be/

16:35 Écrit par LO dans blabla | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : petit fute bieres belges, biere |  Facebook |

21/04/2009

Prudence et petits pas

Il est plus qu’urgentissime que notre Brindille marche… faute de quoi, toute la famille risque une déformation phalangique  irrémédiable.  En effet, plus ça avance (sans jeu de mots) et plus nos index s’allongent et nos dos se courbent…la Brindille family va finir avec un physique à la E.T. Pour l'instant, Lara, suspendue à nos doigts, court presque "ventre à terre" (au propre et au figuré) mais ne se lance pas seule... Je sais, je sais, quand elle marchera, d’autres ennuis commenceront.  Rassurez-vous, les douze pattes de la maison ont déjà suivi un entraînement  de survie et ont des consignes strictes : ne pas provoquer la confrontation inutile et fuir devant l’ennemi !  L’Homme et moi-même savons que la période sera dure, très dure, que nos mollets souffriront et que nous risquons de lourdes pertes dans les sections « vase en porcelaine » et « plantes vertes » de la maison... et nous avons préparé nos délicates oreilles à entendre les « gling », « scratch », « poc », « aieeeeeeeeeeeeee » suivis par «ouinnnnnnnnnnn » ! ;-)

22:12 Écrit par LO dans Pupilline | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : marche, index, et, casse |  Facebook |

07/04/2009

Retour de vacances

Voilà, nous sommes de retour après quelques jours de vacances  (bien méritées) avec Lara!  Devinez dans quelle  magnifique région nous étions...

collage8

 

Je suis sûre que vous avez trouvé!

22:32 Écrit par LO dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : vacances |  Facebook |

19/03/2009

V'la le printemps!

Printemps

10/03/2009

Jour 364

1 AN

 

Voici les denières photos de Mademoiselle "presqu'unan-naqu'unedent"... car demain, notre brindille a un an... eh oui, déjà...

22:42 Écrit par LO dans Pupilline | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : lara, anniversaire, dent |  Facebook |

26/02/2009

Le bus, la brute et le petit jeune

Je tiens à remercier certaines personnes que j'ai croisées aujourd'hui sur la route...

Merci au sympathique chauffeur de bus  de la TEC qui, en brûlant un feu rouge, a bloqué un carrefour de La Louvière et a coincé une file de voitures impatientes pendant 5 feux... ce qui me fait le plus râler c'est que j'étais la première de la file!

Merci au non moins sympatique jeune homme qui a dépassé la file (la même qu'au dessus) par la droite en arborant un très distingué index en l'air...  C'est dommage que ce même très poli garçon a été également bloqué par le bus au feu (rouge ou vert, je ne sais plus...). Oui, c'est dommage car le malabar qui se trouvait derrière moi dans la file n'a pas apprécié la gentille blague du jeune homme... quant j'ai efin pu quitter le carrefour, le malabar s'excitait toujours sur la portière du petit jeune...

Merci enfin au sympatique conducteur de 4X4 qui s'est délicatement collé à mon honorable voiture sur le parking du bureau, m'obligeant ainsi à tester mon élasticité et ma sveltesse légendaires pour entrer dans mon bolide par le côté passager... surtout qu'il y avait au moins 52 places libres sur le parking...

Merci enfin à tous ces braves conducteurs qui empruntent quotidiennement l'autoroute E42, qui pensent que le tarmac leur appartient, que la bonne vitesse est forcément la leur, qu'on peut dépasser par la droite, la gauche et même par au-dessus si c'était possible et que les insultes, les queues de poisson et les appels de phare "tire-toi-que-je-passe" sont des gentillesses.

Il y a peu de chance que les gens que je voulais remercier par ce billet le lise un jour, mais qu'est-ce que cela fait du bien de répandre un tantinet son fiel!

Bonne route!

17:10 Écrit par LO dans blabla | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : bus, tec, voiture, autoroute, 4x4 |  Facebook |

15/02/2009

Merci!

100000

 

... enfin, 90.000 fois (ou 95.000?) merci à Mr Google et 10.000 fois à tous les autres !

 

12:53 Écrit par LO dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : merci, visite, google |  Facebook |

14/02/2009

Pour ceux qui s'aiment... simplement!

Saint-valentin

17:05 Écrit par LO dans Amour | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : saint-valentin |  Facebook |

09/02/2009

Alléluia!

Notre brindille édentée a certes un sourire ravageur (le pire, c'est qu'elle le sait) mais il faut bien l'avouer a aussi la quenotte timide, je dirais même paresseuse... Bientôt 11 mois et toujours pas de dent.  Pas une seule... Mais à force de biscuits spéciaux favorisant la mastication et d'offrandes à Sainte-Apolline, alléluia, il semblerait que ça y est, la première petite dent va bientôt passer! Gageons que la  nouvelle venue ne gâchera pas le sommeil brindillesque et ne nous pourrira pas la nuit ! Aux abris, doudous, doigts et jouets en plastique, ça va mordiller ferme dans la petite maison aux chassis bleus!

 

Quenotte

17:26 Écrit par LO dans Pupilline | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : dent, lara |  Facebook |

04/02/2009

C'est grave docteur ?

Je fanfaronnais la semaine dernière auprès de mes collègues : "Même pas peur de la grippe, je suis jamais malade...".  La prochaine fois, je tournerai 27 fois ma langue dans ma bouche avant de dire des conneries : la grippe m'a bien eue.  Oh, une toute petite qui m'a cloué au lit deux jours dont une partie du week-end...  Si ça ce n'est pas de la conscience professionnelle que de commencer la grippe un vendredi ; mon chef devrait me donner une médaille pour ça! 

 Cette grippe, j'ai dû la chopper sur Facebook... tous mes "amis" écrivent qu'ils sont "malaaaaad "et qu'ils sont au lit (à croire qu'ils ont tous leur PC dans leur chambre...)!

Allez, tournée générale d'Oscillococcinum  et courage , ça passera !

 

17:06 Écrit par LO dans blabla | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : grippe, facebook, oscillococcinum |  Facebook |

26/01/2009

Snooze

La première chose qui me met en général de mauvaise humeur le matin c'est, comme sans doute la majorité des gens normalement constitués, la sonnerie du réveil.  Même si on se réveille avant qu'il ne sonne et que l'on sait pertinement qu'il va sonner, le tintement sournois de cet engin de torture est un supplice quotidien.

Heureusement le snooze nous offre un répit... de 9 minutes.  Mais pourquoi donc neuf minutes?  Cette question me tarabuste depuis longtemps : 9 minutes, c'est trop court pour refaire un p'tit dodo complèmentaire et c'est trop long pour nous empêcher de sombrer à nouveau dans une torpeur matinale qui demandera sans doute neuf minutes de plus pour la quitter...  En plus neuf minutes, c'est pas une division normale de l'heure : on ne se dit pas, chouette demain je me lève à 6H27 ou à 7H36...

Je vous rassure, ce mystère de la touche Snooze ne m'empêchera pas de dormir!

Bonne nuit!

22:37 Écrit par LO dans blabla | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : snooze, reveil, dormir |  Facebook |

24/01/2009

Leçon de séduction

Lara coquine

17:49 Écrit par LO dans Pupilline | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : lara |  Facebook |

Ca y est : on l'a fait!

Oui, oui, ça y est... on a commandé un placard sur mesure!  Depuis longtemps, j'en révais : un placard avec des portes coulissantes qui filent jusqu'au plafond, avec des dizaines d'étagères et aussi plein de tiroirs, des kilomètres de tringles... Donc fini les chemises et les pulls tout mélangés, les piles de tee-shirts branlantes et les trucs en boule poussés dans le fond de l'armoire...! De l'ordre et de l'organisation! ... Enfin on essayera car en réalité nous disposerons d'un mètre quarante de tringles, quatre tiroirs et une douzaine de planches... divisé par deux car on fait moitié-moitié avec l'Homme !

Comme il sera nécessaire de déplacer une garde-robe pour placer notre placard, je devrai sans doute la vider complètement, ce qui me forcera à faire un sérieux tri : ouste les pulls boulochés, les tee-shirts élimés et les chemisiers trop petits. On dit que les habits que l'on a pas portés pendant un an, on ne les portera plus jamais et qu'on peut les jeter sans regrets... Mon placard tout neuf risque fort de se trouver tout vide alors!  Bah, j'aurai une bonne excuse pour faire les magasins au printemps!

Suite de l'aventure le cinq mars, jour de placement de notre nouveau meuble!

 

17:10 Écrit par LO dans blabla | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : dressing, placard, rangement, tri |  Facebook |

20/01/2009

Tri sélectif

Mardi, c'est le jour de la corvée poubelle... Cerise a décidé de m'aider pour le tri papier...

P1000266

13:15 Écrit par LO dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : cerise, poubelle, tri selectif |  Facebook |

19/01/2009

Aujourd’hui peut-être… ou alors demain...

Cette année, j'ai brossé les bonnes résolutions de nouvel an : inutile de m'inventer des vélléités diététiques, financières, professionnelles, ménagères ou familiales : je me connais, je ne m'y tiendrai pas!

Oh, j'ai bien tenté, comme tous les ans, de me persuader de certaines grandes vérités de ma vie quotidienne : aller moins sur internet mais en alimentant plus mon blog ; ranger mes armoires de cuisine et trier la garde-robe ; ne pas systématiquement mettre dans le fond du panier à linge les choses que je déteste repasser pour finalement les oublier plusieurs semaines ; mon manque de motivation(s) ne s'efface en général que par le manque de temps.

Ouste les bonnes résolutions! Je vous entends déjà me houspiller... mais je ne changerai pas car je procrastine à mort... mais je me soigne, enfin j'essaie!

Si comme moi vous rentrez votre déclaration fiscale le 29 juin à 11h 55, vous attendez le dernier jour de validité (et même la dernière heure d'ouverture des magasins) pour échanger vos bons de réduction, si votre devise est "pourquoi faire aujourd'hui ce que vous aurez bien le temps de faire après-demain",  si votre courage au boulot augmente proportionnellement avec l'arrivée du dernier délai pour finir le dossier, alors vous faites partie des procrastineurs inpénitents...

Il paraît que cela se soigne...  Moi personnellement, j'établis des listes de priorités et j'essaie de les suivre strictement dans l'ordre indiqué...  Et vous, vous avez un truc pour sauver la retardataire chronique que je suis?  Si oui, c'est promis, je commence demain! ;-)

04/01/2009

Lara et Marion

Le gang des collants roses a tenu cette après-midi sa première séance plénière dans notre living. 

Les deux membres fondateurs du groupe, Marion et Lara en pleine discussion...

Marion et Lara

 

22:00 Écrit par LO dans Pupilline | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : lara, marion, bumbo |  Facebook |

31/12/2008

2009

Je vous souhaite plein de petites joies et de grands bonheurs ;

 tout ce qu'il y a de meilleur pour l'An ...9!

15:54 Écrit par LO dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : 2009, voeux |  Facebook |

23/12/2008

24 décembre

 

Je vous souhaite un très joyeux Noël!

Noëlblog

 

 

22:46 Écrit par LO dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : voeux, noel, sapin, decoration |  Facebook |

15/12/2008

Regrets

Jusqu'il y a 3 ans, je ne m'étais jamais posé de questions sur l' amitié... je pensais que les amis, c'était partie intégrante de ma vie, qu'ils étaient là, contre vents et mareées...  Que nenni...

Je pensais avoir des amis fidèles, des amis à l'écoute, des amis contre toute attente...  où sont-ils tous, ceux qui ont partagé ma vie pendant 17 ans...? Ceux qui téléphonait pour ce plaindre de leurs parents, ceux qui n'avait rien le dimanche après-midi, ceux qui étaient seuls aux réveillons?  Où sont-ils? Où étaient-ils lors de mon premier 31 décembre seule avec pour seul compagnon un demi-tourteau atrocement mort, lors de mes premiers longs week-end en tête-à-tête avec mes chats et lors de ces interminables soirées d'hiver où rien ne se passe...? Où sont-ils donc? Eux qui scattaient ma maison lors de 24 décembre garguantuesques, de dimanches ensoleillés au bord de la piscine... 

Non, je ne suis pas amère, j'ai appris à vivre avec...  je ne dis pas que j'ai diggéré, je ne risque pas de sitôt... Je dirais que cela m'a fait une belle leçon de vie, une leço à mes dépens, certes, mais j'ai appris qu'il ne fallait pas considérer la partie gagnée en amitié, loin de là...

Qu'est-ce que j'aurais voulu avoir une soeur ou un frère...

17:05 Écrit par LO dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |