27/05/2009

Orage, ô désespoir...

Mardi 2h30 du matin : il commence à pleuvoir...  Je me lève pour fermer la fenêtre entrebaillée... et là, le spectacle son et lumière commence.  Les arbres sont pliés en deux, les végétaux plaqués à terre, la serre du voisin s'envole à plusieurs mètres du sol... On entend des craquements, d'énormes sifflements, d'inquiètants vrombissements...  Le réseau électrique n'a pas résisté ; le ciel est blanc, presque sans discontinuer, pareil à la lumière stroboscopique d'une boîte de nuit...

Il est presque 3 heures, cela se calme enfin. A la peur succède l'inquiètude : la cheminée a-t-elle tenu, les tuiles ont-elles résisté, les voitures sont-elles intactes, dans quel état est le jardin??? Plus de peur que de mal : seul le jardin a souffert... Un bon nettoyage s'impose, des grosses branches sont cassées mais les frêles pensées ont résisté... et Lara ne s'est même pas réveillée...

20:00 Écrit par LO dans blabla | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : orage, vent |  Facebook |

Mot à mot

Mots

Unicks avait joliment intitulé son tableau "Nuage de mots"...  Si vous voulez créer le votre, c'est ici!

17:40 Écrit par LO dans Web | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : tableau, mot |  Facebook |

Mobilité... réduite!

La Belgique est un pays formidable ; plein de contradictions... Les belges vont dans l'espace et le même jour, les bus et les trains sont en grève...

D'où le célèbre dicton belge : "Plus loin tu t'en alleras, au mieux que ça ira!" Clin d'oeil

16:11 Écrit par LO dans blabla | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : train, transport, bus, espace |  Facebook |

13/05/2009

maladresse

Après les aventures du facteur qui ne savait pas lire (si je vous assure, il existe, je l’ai rencontré), les péripéties du facteur qui courrait plus vite que son ombre une fois le papier d’absence pour envoi recommandé glissé délicatement sous la porte (alors que nous étions présents bien sûr, sinon cela ne serait pas comique…),  après les voyages et détours du courrier pas assez affranchi pour être prior mais trop (affranchi) pour ne pas l’être (prior), (vous me suivez toujours ?), j’ai l’honneur de vous conter l’histoire du facteur qui ne connaissait pas la rue de la Loi.  Car il existe aussi, ce loyal et dévoué serviteur de la Grande institution surréaliste et rétrograde qu’est  la Poste belge.

 

Je m’explique : un facteur nous a renvoyé un courrier pour adresse inconnue.  Cette adresse est celle d’une grande institution belge, connue depuis plus de cent ans et située rue de la Loi.  Pour rappel, la rue de la Loi est une grosse artère bruxelloise, sans doute la plus importante où sont situés, en autres, le siège du gouvernement (au seize) et la Commission Européenne.  Mais cette rue a un gros défaut : elle change de code postal en plein milieu.  Horreur, malheur, j’ai choisi celui qui ne fallait pas : le mauvais.  Et donc, mon gentil facteur, tout perdu dans cette grande artère hostile, nous a renvoyé le maudit courrier plutôt que de le réaiguiller vers le bon trottoir.  Le retour de la missive a sans doute été très pénible car il a fallu dix jours (de diligence ?)  pour couvrir les soixante kilomètres jusque son expéditeur.

 

La prochaine fois, j’écrirai « wetstraat »… je pense que le courrier arrivera plus vite, mais je vais me taire, je risquerai de devenir désagréable !

 

Vous comprenez mieux pourquoi j’ai adhéré à un groupe sur Facebook qui s’appelle : « pourquoi je ne donnerai pas d’étrennes à mon facteur cette année.. »

05/05/2009

Petit futé bières belges

A vous qui cherchez un petit cadeau sympa pour la fête des pères toute proche, je vous file un tuyau "futé", le dernier bébé de l'Homme, sorti ce 4 mai :

 

PF Bières 2009

 

 

 

 

 

 

Plus d'infos sur :  http://hourtin.petitfute.be/ et http://www.neocity.be/

16:35 Écrit par LO dans blabla | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : petit fute bieres belges, biere |  Facebook |